Bien choisir sa climatisation

La climatisation ne sert pas uniquement à rafraîchir son habitation en été. Des modèles réversibles permettent également de chauffer votre maison l’hiver pour en faire votre mode de chauffage principal. Pour bien la choisir, il est important de faire avant tout l’analyse de vos besoins et de prendre en compte les différents aspects de votre habitation : isolation, surface des pièces à chauffer ou à refroidir, le climat de votre région, etc. Dans cette optique, un bilan énergétique peut s’avérer très utile pour déterminer le type d’appareil à installer et la puissance nécessaire pour climatiser votre intérieur.

Vous trouverez dans cet article quelques éléments de réponse qui vous orienteront vers le bon choix.

Différents types d’appareils

Chaque appareil présente ses avantages et ses inconvénients. En fonction de l’utilisation que vous recherchez, certains appareils peuvent s’avérer très performants pour rafraichir une pièce mais être au contraire très énergivore lorsque vous passez l’appareil en mode chauffage, d’où l’intérêt de bien déterminer vos besoins avant son installation.

Climatisation classique

La climatisation sert à refroidir l’air lorsque la température dans une pièce ou dans une habitation est trop élevée. Grâce au fluide frigorigène contenu dans l’appareil, la climatisation va rafraichir votre habitation en prélevant l’air de la pièce où se trouve l’appareil pour le rejeter ver s l’extérieur.

On en trouve trois types :

  • Les appareils mono-blocs, qui comme leur nom l’indiquent, sont composés d’un seul bloc.
  • Les appareils mono-split ou multi-split, qui se composent d’une unité extérieure et d’une ou plusieurs unités intérieures.
  • On trouve également des climatiseurs mobiles, qui, bien que peu coûteux à l’achat comparé aux autres types d’appareils, sont généralement assez énergivores en terme de consommation et moins performants. Ce type d’appareil est donc à réserver pour un usage occasionnel.

Climatisation réversible

En plus de produire de l’air froid, certaines climatisations permettent également de chauffer votre intérieur. Selon que vous souhaitez uniquement rafraichir votre maison l’été ou également la chauffer en hiver, la climatisation réversible peut être une solution économique pour vous permettre d’avoir le même confort thermique dans votre habitation, hiver comme été, en réduisant le nombre d’appareils.

Comme pour les climatiseurs classiques, il existe plusieurs types de climatisation réversible : monobloc fixe, mono-split et multi-split ou mobile.

Vous trouverez également des versions murales, plafonniers ou consoles, à déterminer en fonction de l’emplacement disponible pour l’installer.

Quelques conseils pour bien choisir

Avant d’installer une climatisation chez soi, il est conseillé de réaliser un bilan énergétique par un professionnel afin de faire le bon choix. En effet, un système non adapté à votre logement peut s’avérer très énergivore ou au contraire, ne pas avoir le débit suffisant pour rafraichir ou chauffer votre logement. De même, il est important de prendre en compte, en plus de l’aspect budgétaire, les différents facteurs et contraintes liés à votre région ou à votre habitation avant d’installer une climatisation dans votre maison.

Il faut avant tout évaluer vos besoins :

  • Rafraichissement uniquement ou chauffage : la climatisation servira-t-elle uniquement à rafraîchir votre intérieur ou également à vous chauffer l’hiver. Dans le cas d’une climatisation réversible, il est important de prendre en compte la région dans laquelle vous vivez car la climatisation à elle seule ne suffira pas à chauffer votre habitation lorsque les températures extérieures descendent très bas. Même si certains systèmes sont conçus pour fonctionner à des températures négatives (prendre en considération l’impact sur la facture d’électricité car en mode chauffage, ce type d’appareil devient très énergivore), d’autres appareils ne fonctionneront pas en dessous de -10°. La climatisation réversible comme moyen de chauffage principal est alors à éviter dans les régions aux hivers rigoureux ou uniquement en solution d’appoint car il faudrait l’associer à un autre type de chauffage pour prendre le relais les jours de grand froid, ce qui n’est pas forcément la solution la plus économique. Elle est donc à réserver dans les régions chaudes aux hivers doux où les besoins en chauffage sont faibles et occasionnels.
  • Coût et consommation : le coût d’une climatisation réversible est plus élevé que celui d’un climatiseur classique, il faut donc bien mesurer à l’achat, l’utilisation que vous en ferez pour utiliser votre appareil de façon optimale sans que cela vous soit trop onéreux, tant en termes d’installation que de consommation.
  • Isolation de votre maison : il est également important de tenir compte de l’isolation de votre logement pour éviter, comme pour tout type de chauffage d’ailleurs, une surconsommation de votre appareil liée aux déperditions de chaleur.
  • Il faut ensuite savoir si la climatisation servira à rafraîchir une pièce seulement ou l’ensemble de votre habitation car dans ce cas, il faudra prévoir une installation multi-split.
  • De même, il faut évaluer la surface de la pièce à climatiser ou de l’ensemble de votre maison pour connaitre la puissance qui vous sera nécessaire car le débit de votre appareil doit être adapté à la surface de votre logement pour couvrir l’ensemble de vos besoins.

Une fois vos besoins déterminés, il faut également retenir certains critères pour l’installation de votre climatisation : sa classe énergétique et sa consommation annuelle en électricité, sa puissance, sa performance et son coefficient d’efficacité frigorifique ou EER qui mesure le rendement lors du refroidissement de l’appareil. Plus il est élevé, plus le rendement de l’appareil sera efficace.

Penser également à vérifier le volume sonore de votre appareil avant son installation car certains systèmes s’avèrent relativement bruyants.

Noter également que le coût d’une climatisation mono-bloc ou split système est plus coûteux à l’achat qu’un système mobile mais elle restera bien plus efficace pour rafraîchir votre habitation, plus performante et plus économique en termes de consommation. Là encore, ce sont vos besoins en plus de votre budget qui détermineront le système que vous devrez installer pour comparer sur le long terme les économies que vous réaliserez en fonction du type d’appareil choisi.

Pour finir, veillez à faire installer votre climatisation par un professionnel RGE habilité à intervenir sur des circuits frigorifiques et qui vous proposera dès l’installation, un contrat de maintenance pour assurer la longévité et le bon fonctionnement de votre appareil.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *